Je ne voulais pas souligner le côté mauvais joueur de M Chatel, qui a signé un décret sur l'évaluation des enseignants le 8 mai. L'ensemble de la profession y étant opposé et la nouvelle équipe entrante envisageant ce point sous un autre angle. Manque de panache, acte de petit chef contrarié, signe de caractère teigneux m'étais-je dit.

loppsi2J'apprends que d'autres ministres de l'équipe sortie se sont dépéchés de faire de même. L'honni Guéant ne veut pas laisser les lois Loppsi II au stade où elles étaient, à savoir l'antichambre de l'oubli. Il a ordonné de fusionner les fichiers de police et de gendarmerie le jour de sa défaite. Le 8, il pousse l'audace plusieur crans au dessus, en publiant des décrets permettant d'établir une analyse sérielle : le droit de saisir et recouper toutes les informations publiques ou privées émanant d'un individu. Une "vrai bombe atomique numérique". Je ne commente pas, je veux rester poli.

Il ne reste plus qu'à découvrir, dans chaque ministère, que les crédits ont été largement consommés à l'avance... Sarkozy a beau chausser le masque du fair play, les sous fifres continuent à tacler tout crampons devant.