12 octobre 2008

une pression efficace

Maria Petrella ne sera pas extradée. La chancellerie a montré que "des raisons humanitaires" pouvaient être opposées à la logique vengeresse qui était la sienne depuis son arrestation, en Août 2007. Maintenant que vous connaissez cette décision, imaginez quels commentaires le Sarkozy d'alors aurait fait. Deviendrait-il " droit-de-l'hommiste" ? Horreur !!! Tu ramollis Nico...
Posté par hugues_vessemont à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 août 2008

un bon point, mais c'est pas fini (et surtout pas Gianfranco*....)

Aujourd'hui, Marina Petrella a été remise en liberté. C'est une bonne chose... mais rien n'est arrêté sur le fond. 1) Elle ne doit cette décision qu'à "un état de santé incompatible avec une situation de détenu"2) Le rétablissement, s'il y en a un, ne s'opèrera pas d'un coup de baguette magique. 3) Aucune reconnaissance de l'accord tissé entre le Président de la République (M.MiTTERRAND) et les brigadistes n'a été effectué.......Elle reste toujours en instance d'extradition.* jeu de mots pas gratuit du tout ... [Lire la suite]
Posté par hugues_vessemont à 22:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 juillet 2008

Sur le fil

Marina Petrella, vient d'être hospitalisée. Son sort est toujours entre les mains des autorités françaises. Sans revenir sur les termes du marché qui, dans les allées 80, sous Mitterrand, a permis l'installation des brigadistes en France moyennant la cessation de leur activité, il y a même plus de quoi s'interroger devant les contradictions sarkosiennne. Quand l'on compare la hargne des pouvoirs de droite, en France, en Italie, et ailleurs, trop heureux de tenir leur vengeance en écrasant des anciens combattants de gauche, terroristes... [Lire la suite]
Posté par hugues_vessemont à 17:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 juillet 2008

hypocrisie canonique

       Coincé entre une façade généreuse offerte aux guérilléros du FARC actuellement et une froide et impitoyable répression à l'encontre des terroristes italiens qui avaient conclu un marché presque identique avec la France dans les années 80, Monsieur Sarkozy a recours à une pirouette médiévale.        On retrouve, dans l'affaire Petrella, l'attitude des tribunaux religieux du moyen âge qui, après avoir absoud, voire pardonné, les accusés, hérétiques, sorcier et/ou sodomites, les... [Lire la suite]
Posté par hugues_vessemont à 01:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,