Tout ce qui tourne autour de DSK ces derniers jours est sidérant. Sans ajouter quoique ce soit sur ce sujet, cela donne à réfléchir sur la responsabilité de l'entourage d'un responsable politique. Dans le plus grand cas, il n'y a pas d'interférence, mais comme l'humanité est tout sauf une machine, des faiblesses, s'il y en a, apparaissent rapidement aux yeux des proches. La vie privée est suffisemment complexe... et tortueuse, adultères, alcools, excès, fréquentations douteuses, peuvent l'émailler, et desfois cela ne peut pas rester caché, cloisonné, à couvert . En France, l'attitude générale du monde politico-médiatique consiste à regarder ailleurs. Il y a une décence, un understatement, une convention tacite qui consiste à ne pas franchir une ligne de démarcation invisible mais connue de tous. Celui qui exploite publiquement ce type de défaut pour attaquer son adversaire, ou qui s'alarme de la dérive de son ami, est d'abord considéré comme une personne qui manque d'éducation... et c'est lui qui, d'abord, fait scandale.

noeJe crois que la tradition chrétienne-catholique est encore ancrée dans nos moeurs. Nous nous comportons comme Sem et Japhet, les deux fils de Noé, qui, en détournant le regard couvrent la nudité de leur père complétement saoul et nu.

Quand il apparait que le roi est nu, son entourage se sent le devoir moral de temporiser, de préserver l'ami en détresse, et pas s'adonner à la moquerie.... Cham, le troisième fils, en a été maudit, lui et ses descendants, après que le Père ait cuvé sa cuite.... Vengeance du patriarche qui reconquiert l'intégralité des sa puissance.

Je me suis déjà plusieurs fois comporté comme Sem et Japhet....